DISCLOSURE : LA BÊTE

11 December 2020

La violente poésie du nouveau clip de Vartang : « La bête »


Entre la colère et la grâce, la haine et l’amour, l’ombre et la lumière : « La Bête » exprime l’éternelle dualité des sentiments qui réside en chacun. 
Dans ce clip aux consonances pop, electro et R’n’B, la brutalité des émotions que chante Vartang est personnifiée par la violence corporelle que subissent les combattants de MMA qui joue de concert avec celle qu’insufflent les danseurs. 

Une émotion animale, des danses viscérales, c’est un combat sans merci que mène la bête qui est en nous. Entre refoulement et acceptation de cette part d’ombre, la lutte est sans fin, elle est la flamme dans nos yeux, celle qui brille et ne s’éteint jamais, celle qui nous illumine et nous magnifie, celle qui nous pousse à se battre jusqu’à l’épuisement dans la pénombre la plus totale…

Les combattants de MMA Ciryl Gane et Nassourdine Imavov, les danseurs de ballet Guillaume Diop et Issac Lopes Gomez, les danseuses de freestyle Sali Traoré et Audrey Kouleman mélangent leurs disciplines et se rencontrent dans un univers aux frontières du réel et du fantastique. Leurs performances transcendent les codes de leurs arts et dialoguent de façon inattendue dans ce clip signé Rocca Dell.

Vartang dévoile avec ce clip, la sortie de son premier EP.

YOU MAY ALSO LIKE